Le Traumatisme crânien est un traumatisme du cerveau, endommagé en raison du choc avec la boîte crânienne. Les lésions se produisent surtout en regard du point d’impact, ou à un endroit diamétralement opposé. Le cerveau antérieur, frontal, est donc le plus exposé.

Les causes les plus fréquentes sont les accidents de la voie publique, les chutes et les agressions.

Il faut distinguer les traumatismes crâniens légers, modérés ou graves.

Les séquelles sont très variables d’un cas à l’autre, en qualité et intensité. Dans tous les cas, le traumatisme crânien de l’adulte ou de l’enfant constitue un bouleversement dans la vie d’une personne. Les difficultés les plus fréquemment rencontrées et les plus invalidantes concernent les aptitudes neuropsychologiques et le comportement (lenteur, perte d’initiative, difficulté à réaliser des tâches nouvelles et complexes, troubles de mémoire, impulsivité, irritabilité, indifférence).

La fatigue est souvent ressentie. La personnalité est modifiée. Il s’agit du handicap invisible dont la personne n’a qu’une conscience partielle. Le retentissement social est toujours important. Les séquelles peuvent affecter les aptitudes sensorielles ou motrices, voire l’esthétique. Il peut également exister des crises d’épilepsie dans les suites.

Un suivi au long cours en consultations du Réseau des Traumatisés Crâniens Nord Pas de Calais peut s’avérer indispensables devant les difficultés rencontrées.